Les raisons pour étudier le matin

Ce que dit la science

Peu importe que vous appreniez une nouvelle langue, que vous appreniez à cuisiner, que vous maîtrisiez un instrument de musique ou que vous entraîniez simplement votre mémoire, il est indispensable de savoir comment vote cerveau absorbe les nouvelles informations.

Chacun est unique, mais nous présentons tous des tendances psychophysiologiques similaires dans le processus d’apprentissage. La compréhension de ces points et du schéma vous aidera à élaborer la stratégie la plus efficace pour acquérir de nouvelles connaissances.

Le cerveau est plus réceptif entre 10h00 et 12h00. Selon les experts, c’est un bon moment pour apprendre, travailler sur un projet et prendre des décisions. À partir de 12 heures, la sécrétion d’adrénaline diminue, et 13 heures est l’heure parfaite pour une sieste (pas plus d’une heure).

Selon la chronobiologie, entre 9 heures et 10 heures, notre organisme passe par une phase de pic glycémique qui favorise la capacité de concentration et de résolution de problèmes : c’est donc le meilleur moment pour réaliser des activités intellectuelles qui demandent de l’attention et des capacités de décision.

D’aucuns estiment que nos meilleures performances intellectuelles, notamment du point de vue de la mémoire, se situent dans la tranche horaire comprise entre 15 et 17 heures : pendant ces heures votre cerveau est particulièrement actif et concentré, au meilleur de ses capacités mnémoniques. C’est à vous de choisir vos préférences en tenant compte de vos disponibilités.

Cependant, une étude menée à l’université de Harvard, publiée dans la revue Nature Neuroscience, a révélé qu’une bonne nuit de sommeil vous aidera à consolider ce que vous apprenez et à faire moins d’erreurs de mémoire le lendemain. Pendant que vous dormez, votre cerveau transfère ce que vous avez appris dans la mémoire à long terme, mais rester éveillé augmente les chances que ces informations s’estompent. Il n’en reste pas moins qu’il y a toutes sortes d’étudiants, avec des situations différentes, qui préfèrent étudier la nuit.

Les avantages d’étudier le matin

  • Le cerveau est plus frais et plus prêt à recevoir des informations.

  • La lumière naturelle vous rend plus alerte.

  • Le rythme naturel du sommeil n’est pas interrompu.

  • Possibilité d’étudier avec des camarades de classe.

  • Rouge : C’est là que la capacité de production est la plus élevée. Niveau d’énergie maximum.
  • Orange : Ce niveau de capacité productive se situe à mi-chemin entre l’effervescence créative et le simple vagabondage. L’orange représente l’état intermédiaire entre le stade de la productivité maximale et celui de la relaxation.
  • Jaune : Ce niveau de capacité correspond à l’état d’inactivité. Un certain travail productif peut être effectué, mais il ne s’agira pas d’une productivité de haut niveau, cela coïncide avec les moments où la faim commence à se faire sentir.
  • Vert : À ce niveau, je dépense plus d’énergie à essayer de continuer à travailler qu’à effectuer le travail lui-même. La créativité, la motivation ou la concentration ont pratiquement disparu.
  • Gris : Le gris indique que je dors, enfin !

 

Quel est pour vous le meilleur moment de la journée pour étudier ?

Que vous soyez d’accord avec moi ou que vous pensiez différemment, j’aimerais connaître votre opinion sur le meilleur moment pour étudier. Je suis sûr que vous avez quelque chose d’intéressant à raconter. Laissez un commentaire ci-dessous afin que chacun puisse bénéficier de votre expérience personnelle.

 

 

 

 

Bibliographie :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5785655/#:~:text=Chronobiology%20is%20the%20study%20of,medicine%20and%20psychiatry%20(1).

https://www.cairn.info/revue-les-tribunes-de-la-sante1-2006-4-page-39.htm
https://www.nature.com/neuro/